Le 20 avril 2019 — Notre président, Francis Lanouette, annonce avec fierté l’arrivée du corps de police régional Kativik à titre de membre du Réseau Intersection.

 

Lors du Lac à l’épaule, les 7 et 8 février dernier, les membres du conseil d’administration identifiaient comme priorité de favoriser l’expansion du Réseau Intersection auprès des corps policiers autochtones. Avant cette annonce, seul le corps policier autochtone de Wendake était membre du Réseau. Il est donc important de souligner avec force l’arrivée de ce nouveau joueur.

 

« Par cet ajout, le Réseau compte poursuivre sa collaboration avec nos partenaires des corps de police autochtones et bénéficier de l’expérience de ces derniers dans leur travail de proximité au quotidien, afin d’assurer des milieux de vie sécuritaires dans le respect des prérogatives de tous les citoyens. Ce partenariat amène une plus-value réciproque dans l’actualisation de nos activités de police communautaire, et ce, au bénéfice de nos populations respectives » de dire monsieur Lanouette.

 

C’est à travers ces orientations de partenariat durable avec l’ensemble des corps policiers que le Réseau Intersection fait la promotion de l’approche de police communautaire depuis plus de 25 ans. Il compte notamment au sein de ses membres trente et une (31) organisations policières québécoises, la Gendarmerie royale du Canada, deux (2) services policiers ferroviaires, cinq (5) corps policiers de la région des maritimes et maintenant deux (2) corps policiers autochtones.

 

Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue aux membres du corps de police régional Kativik!

 

Le Séminaire Intersection 2019 aura lieu les 17 et 18 octobre à l’ENPQ sous le thème:

UNE PRÉVENTION INNOVANTE ET DYNAMIQUE AU QUOTIDIEN :

Un engagement sans frontières pour la sécurité citoyenne

En prévision du dépôt de vos candidatures et ce, avant le 21 juin pour les prix Excellence Intersectionprix Jean Langevin (guide à compléter) et  prix de la relève de la Caisse Desjardins des policiers et policières, vous trouverez les guides à la bibliothèque de notre site Web.

Le Service de police de la Ville de Gatineau, hôte du séminaire Intersection 2019, attend vos candidatures.

Nous vous souhaitons bonne chance!

 

1er mars 2019 — En ce début du mois de la francophonie, le président du Réseau Intersection, Francis Lanouette, annonçait fièrement l’arrivée d’un nouveau membre, en l’occurrence la Police régionale d’Halifax.

Rappelons que près de 40 000 francophones habitent cette grande région maritime. « Le réseau offre à nos policiers et policières une opportunité unique, celle de bénéficier des meilleurs outils et des meilleurs programmes de police de proximité en français. Ainsi, nous pourrons utiliser ce matériel au service de notre population acadienne et francophone, surtout dans nos écoles francophones de la région ainsi que dans nos interventions quotidiennes auprès de cette communauté. » de dire le directeur Jean-Michel Blais.

De son côté, monsieur Lanouette rappelait que l’expansion du réseau au sein de la francophonie canadienne a débuté l’an dernier par l’arrivée des forces policières d’Edmundston, Grand-Sault, Bathurst et BNPP situées dans la région acadienne du Nouveau-Brunswick. « Il était important de poursuivre la promotion du Réseau Intersection et je suis très heureux d’accueillir la Police régionale d’Halifax au sein de notre grande famille. Cet ajout contribuera à enrichir nos échanges des bonnes pratiques en matière de police communautaire ».

Le Réseau Intersection fait la promotion de l’approche de police communautaire depuis plus de 25 ans. Il compte notamment au sein de ses membres trente et une (31) organisations policières québécoises, la Gendarmerie royale du Canada, deux (2) services policiers ferroviaires, deux (2) corps policiers autochtones et cinq (5) corps policiers de la région des maritimes.

Les membres du conseil d’administration du Réseau Intersection ont tenu leur lac à l’épaule les 7 et 8 février 2019.

L’objectif principal fut de faire un état de situation quant aux réalisations du dernier plan stratégique et, de préparer le prochain plan pour les deux prochaines années.

Vos propositions émises lors d’un sondage qui vous était rendu accessible via nos Infolettres de décembre et janvier, ont été prises en considération.

Le conseil d’administration a travaillé pendant ces deux journées afin de préparer le plan stratégique 2019-2020 qui vous sera transmis prochainement.

Le Réseau Intersection poursuit sa mission et remercie ses partenaires de leur soutien.

Le 22 novembre 2018, s’est tenu le tout premier Séminaire Intersection Belgique à Bourse de Namur.

Le président du Réseau Intersection Québec, Francis Lanouette et le vice président Marko Mercier ont entretenu les participants lors d’une conférence traitant de l’évolution de la police communautaire ces 20 dernières années au Québec.

Les récipiendaires des quatre Prix d’Excellence Intersection 2018

 

La zone de police de Gand s’est mérité le premier Prix d’Excellence Intersection Québécois pour son projet novateur « first offender ». Ce projet consiste à offrir, dans le cas de premier délit fait par un mineur, la possibilité de ne pas être judiciarisé s’il accepte de faire une mesure réparatrice.

 

Le Prix d’Excellence de l’Originalité a été décerné à la Zone de Police de Montgomery pour le projet « Peluches ». Les peluches ont été récoltées auprès du personnel de la zone de police et sont distribués par les intervenants de première ligne qui ont la possibilité d’offrir une peluche aux enfants avec lesquels ils entrent en contact, que ceux-ci soient victimes/témoins d’accidents de roulage, de violences intrafamiliales, présents lors de l’annonce d’une mauvaise nouvelle, de l’audition d’un parent, etc.

 

 

Le Prix d’Excellence du Jury à été décerné à la Zone de Police de Bruxelles Nord pour le projet « Réagencement de la Place Liedts ». Le projet a comme ambition de redonner une image positive de la place Liedts en fonction de répondre aux demandes de la population locale en matière de sécurité routière, sécurité publique, salissure voie publique. Le tout est fait en synergie avec des intervenants extérieurs (population locale réunie en groupe de travail, la commune, la région, etc.)

 

 

Le Prix d’Excellence du Public a été décerné à la Zone de Police de Bruxelles Nord pour le projet « Chien de soutien émotionnel en milieu judiciaire ».  La mise en place de ce projet fut inspiré de l’initiative du Service de police de Sherbrooke qui a été gagnant du prix Excellence Intersection en 2017 pour son projet de chien policier de soutien émotionnel en milieu judiciaire.

 

 

Félicitations à tous les gagnants du Séminaire intersection Belgique 2018

Suite à sa création, le Réseau Intersection Belgique tiendra son premier Séminaire Intersection à Namur le 22 novembre 2018.

Séminaire Intersection 2018 – Invitation

C’est avec beaucoup de fierté que le président du réseau Intersection Belgique, le commissaire Benoît Blanpain, présentait à ses membres le nouveau logo Intersection aux couleurs de la police belge.

« L’idée de personnaliser l’image à notre pays était présente depuis un bon moment. Avec l’appui du président du réseau Intersection Québec monsieur Francis Lanouette, nous vous présentons aujourd’hui cette nouvelle image de marque! »

Rappelons que le réseau Intersection Belgique a pour mission de favoriser le partage des bonnes pratiques en matière de police de proximité. Un premier Séminaire aura d’ailleurs lieu le 22 novembre 2018. Les détails seront connus au cours des prochaines semaines. 

Notre président, Francis Lanouette, a fourni une entrevue à une journaliste de Radio Canada suite à sa visite récemment effectué au Nouveau Brunswick, ajoutant ainsi quatre nouvelles organisations policières au Réseau Intersection.

Il a précisé la mission du Réseau Intersection, les fondements de l’approche de police communautaire ainsi que l’importance du partage de programmes de prévention et de nouvelles initiatives entre les organisations policières au Québec, en Belgique et maintenant au Nouveau Brunswick.

C’est l’engagement de personnes aux profils variés et aux expertises diversifiées, provenant notamment des services de police, de l’École nationale de police du Québec, des milieux de l’éducation universitaire et collégiale de même que du milieu municipal et du domaine communautaire, qui fait à la fois la force et l’originalité du réseau. Maintenant, les forces policières d’Edmundston, Grand-Sault, BNPP et Bathurst font partie du Réseau Intersection.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1109366/reseau-intersection-police-proximite-communautaire-nouveau-brunswick